Vaccination

Vaccination : ce que veulent les IDEL !

Chacun est conscient des enjeux de santé publique en matière de vaccination. Les IDEL encore plus que quiconque. Pour rétablir la confiance d’une population devenue réticente à se vacciner, la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI) formule plusieurs propositions.La première consiste à demander au Gouvernement de clarifier une fois pour toutes les obligations vaccinales et de promouvoir à l’aide de ses agences les différents arguments scientifiques et épidémiologiques les justifiant.

Ensuite, la FNI estime que l’une des conditions indispensables pour rétablir et consolider la confiance est de mobiliser les compétences soignantes que nécessitent la vaccination : celle-ci doit rester entre les mains des professionnels du soin, médecins et infirmiers libéraux.

Par ailleurs, pour assurer une bonne coordination et un bon partage de l’information entre les acteurs de la vaccination, il est indispensable de mettre en œuvre un carnet de vaccination électronique en attendant la généralisation effective du DMP.

Enfin, comme un syndicat de médecins généralistes avait proposé de l’expérimenter, il serait judicieux que les IDEL puissent elles aussi disposer dans leurs cabinets et en tournée, dans des conditions respectant la chaîne du froid, de stocks de vaccins antigrippaux notamment. Cela permettrait de raccourcir le circuit pour les patients et de construire un nouveau partenariat plus pertinent avec les pharmaciens d’officine ou leurs distributeurs.

La FNI souhaite interpeller la ministre de la Santé sur ces mesures et obtenir des avancées concrètes rapidement.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *