caisse-nationale

Négos : la FNI ne lâche rien !

Les négociations conventionnelles débutent. La FNI est à la manœuvre pour pousser ses projets et amener l’assurance maladie à investir.

Les négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats d’infirmiers libéraux ont débuté le 12 juillet, avec au programme des dossiers essentiels pour la profession, notamment la valorisation de nouveaux soins, la mise en place du bilan de soins infirmiers (BSI) conditionné à la revalorisation des séances de soins infirmiers et la suppression de la notion de temps passé. Une évolution de la nomenclature est à l’étude afin de la rendre plus précise.

La révision du dispositif de régulation démographique et les incitations à l’installation sont également au coeur des négociations.

Concrètement, après la pause estivale, les discussions n’ont repris que récemment. Dans l’attente des arbitrages budgétaires, c’est logique, elles avancent peu. Le projet de budget de la sécu pour 2018 ne sera dévoilé que jeudi 28 septembre et ne sera définitif qu’après son adoption par le Sénat et l’Assemblée en décembre.

La FNI, qui est habituée au processus des négociations, ne se donne aucun impératif de calendrier. Le syndicat négocie avec détermination et patience, pied à pied, pour arracher des avancées bénéfiques à l’ensemble de la profession. Pour la FNI, pas question de se laisser impressionner ou de baisser les bras.

La Fédération poursuit les discussions avec une inflexible détermination et ne lâche rien. Les négociations ne font que commencer, ce qui compte, c’est le résultat !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *