Hausse des carburants au 1er janvier : cherchez l’erreur !

Le prix du gazole à la pompe a augmenté, au 1er janvier 2018, de 7,6 centimes et celui de l’essence de 3,84 centimes en raison d’une hausse des taxes sur les carburants.

Si certaines professions, notamment dans les transports, disposent de mesures fiscales leur permettant de « récupérer » les taxes sur les carburants et ainsi de bénéficier d’une compensation de la hausse, en revanche rien n’est prévu pour les infirmières libérales.

La FNI s’était élevée contre cette situation inéquitable et avait, dès le mois de septembre, saisi les ministres concernés… qui n’ont pas bougé oubliant que les infirmières libérales sont les derniers professionnels de santé qui continuent de se rendre au domicile des patients.

La FNI regrette le manque de cohérence de l’action du Gouvernement qui, d’un côté prétend développer l’ambulatoire et le maintien à domicile des patients et de l’autre, pénalise financièrement ceux qui font vivre les soins de proximité en se déplaçant. La FNI demande au gouvernement d’être cohérent entre ce qu’il dit et ce qu’il fait ! Cette demande a été relayée dans les médias et notamment dans les journaux télévisés nationaux : https://www.youtube.com/watch?v=mASCi-4uPjE

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *