qualidel

Le collège infirmier français valide la démarche qualité Qual’Idel

Alors que le label qualité des infirmières libérales est en plein essor, le Collège infirmier français (CIF) qui rassemble les prin­ci­pa­les orga­ni­sa­tions de la pro­fes­sion infir­mière, vient de donner sa caution à cette démarche professionnelle unique et de valider la charte dans sa version 2.

 

Le CIF a été créé par la volonté des tutelles et notamment la Haute autorité de santé de disposer d’un interlocuteur à même de leur fournir des avis et des recommandations dans le but d’améliorer la qualité et la sécurité des soins. Il vient donc de renforcer la légitimité de cette démarche qualité.

Prenant très au sérieux leur responsabilité de réaliser chaque jour plus d’un million d’actes de soins auprès de Français, les infirmières libérales ont choisi de s’engager dans une démarche visant à garantir leur qualité d’exercice.

Initiée par la FNI en septembre 2016, la charte qualité Qual’Idel s’adresse à tous les cabinets infirmiers libéraux. Premier référentiel de pratiques infirmières en libéral, cette charte innovante leur donne les moyens de se situer dans leur démarche qualité, de s’auto évaluer et d’engager point par point des démarches d’amélioration dans cinq domaines : l’organisation de l’exercice, l’accueil des patients, la réalisation des soins, la coordination et la continuité des soins, la facturation et la formation continue.

La formation à cette démarche bénéficie d’une prise en charge dans le cadre du DPC. S’y engager permet aux infirmières libérales de satisfaire à leur obligation triennale d’évaluation des pratiques professionnelles, par un système d’auto-évaluation en ligne également financé dans le cadre du DPC.

Considérant que la qualité sera, avec l’organisation de l’offre de soins, les deux facteurs d’amélioration décisifs à l’horizon 2027, la FNI œuvre à la généralisation de la démarche Qual’Idel et entend bien aborder le sujet pendant les négociations conventionnelles.

Grâce au label « Qual’Idel », les infirmières libérales disposent d’un outil pour coopérer à égalité avec les structures elles-mêmes engagées dans des démarches qualité (établissements de santé, HAD, prestataires de santé etc;;) . A l’horizon 2027, la profession d’infirmière libérale devra s’être appropriée cette démarche qualité si elle entend lutter contre les écarts de qualité réels ou ressentis pour rester le premier offreur de soins en ambulatoires. Les modalités de coopération avec les structures et les autres professionnels de santé font partie intégrante de cette démarche qualité que les infirmières libérales entendent déployer au bénéfice des patients et en lien avec tous les autres acteurs du parcours de soins.

En savoir plus :
https://qualidel.fr/

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *